TOP > Salutations

Introduction :

Hana Matsuri no Yakata (le musée de Hana Matsuri) était autrefois l’école primaire de Misono, qui a fermée il y a 20 ans. A cause de la baisse des effectifs de l’école, l’établissement avait été abandonné puis laissé intact 18 ans après sa fermeture.
Ayant entendu dire que la municipalité allait le démolir, les bénévoles de sa région se sont mobilisé (Funki Ichiban), l’ont loue gratuitement avec un bail de 10 ans, et ont fondé « Misono Yume Muraokoshitai » (Rêve de Misono ‘Association’ de revitalisation du village) comprenant 16 membres réguliers, 24 membres bienfaiteurs.
(Il s’agit de la 1499ème association autorisée dans département d’Aichi)

Jours de fermeture : le mercredi et le jeudi
Contribution : 500yen
« Hana Matsuri no Yakata » se situe au centre du village, à 660 mètres d’altitude.
Au printemps, les cerisiers des environs sont magnifiques et a ne pas manquer.


Yakata/Misonofuji(Kohnosan)est au centre.
Arrière-plan de Yakata et Hanamatsuri no Yakata (Sakura de la cour d’une école).

Les photos de « Hana Matsuri » dont M. Toshinobu Takeuchi a fait don.

Il y a des gens qu’onsurnomme « Hana gurui » (fou de fleurs).
Hana Matsuri qui a lieu à Okumikawa attire tous ceux qui dansent, qui regardent, et qui prennent des photos. M.Toshinobu Takeuchi était un des photographes qui fréquentaient assidûment le festival dans sa jeunesse.
Aujourd’hui, sous les projecteurs, il jouit d’une grande popularité parmi les plus célèbres photographes, mais quand il est parti à Tokyo, il a rencontré des difficultés pour trouver une maison d’édition et publier « Hana Matusri » (sa collection de photos).
De mon côté, j’étais « Maite » (danseur) de Hana Matsuri, et figurait dans les photographies de M. Takeuchi, alors j’ai fait des démarches pour la publication de son œuvre et cette dernière a finalement vu le jour.
J’en suis fier de ce fait et nous entretenons une profonde amitié avec M.Takeuchi.
Aujourd’hui, deux endroits de ces Hana Matsuri de Okumikawa ont malheureusement été abolis.
C’est ainsi que naquit « Hana Matsuri no Yakata » comme base de Muraokoshi (revitalisation du village). Y sont, regroupées les photos de Hana Matsuri, la reproduction de Mainiwa (scène de danse) et les images réelles de toutes les régions de Hana Matsuri (16 au total).
À l’ouverture de l’exposition, nous avons demandé à M.Takeuchi et, sa coopération ayant compris la nécessité de développer le village, il n’a pas ménagé son engouement.
A cette occasion, je souhaiterais lui exprimer toute ma gratitude.
M.Takeuchi m’a offert 40 œuvres de Hana Matsuri comme témoignage de sa reconnaissance et je les ai entreposées et chéries pendant 23 ans. Venez admirer ses œuvres  « le sens du beau », « l’élan vital » et « le cri de l’âme ».

Katsuji Obayashi de « Hana Matsuri no Yakata »


Une atmosphère qui nous rend nostalgiques.
Les instruments de culte utilisés pendant la fête « Hanamatsuri » sont exposés.
Les œuvres de Hanamatsuri de M.Toshinobu Takeuchi sont exposées.