TOP > L’Histoire de Hana Matsuri

L’Histoire de Hana Matsuri

Hana Matsuri est une fête unique que Yamabushi et Shugensha (ascète qui vit dans les montagnes) transmettent aux hommes d’origine Tenryusui depuis les époques de Kamakura et Muromachi. La fête a 700 ans d’histoire.

Avec les battements de main et Hayashi(orchestre traditionnel accompagnant la fête) joués par les tambours et les flûtes, on danse une quarantaine de Mai (danse) toute la nuit et appelle tous les dieux. Ils dansent en priant la renaissance et les vœux. La fête compte parmi les plus grands arts folkloriques du Japon depuis l’époque de Kamakura. Les danseurs jouent « Hana-no-Mai », la danse des enfants, celle des jeunes hommes, Oni-no-Mai et Yubauyashi-no-Mai etc. Les spectateurs les encouragent en criant « Téehohé, Téehohé » et dansent avec eux.
C’est une cérémonie pour fêter les enfants et les jeunes hommes qui grandissent et mûrissent, et pour surmonter la saison la plus dure de l’année en coopérant les uns avec les autres. L’essence de cette fête est « le vœux sincère pour prier Dieu »
C’est une danse qui se transmet au fin fond des montagnes d’Okumikawa dans la préfecture d’Aichi, désigné comme l’héritage important de la culture populaire.


Tokyo Hana Matsuri

« Hana Matsuri »de Tokyo a été inaugurée pour qu’on hérite de « Hana Matsuri » à Tokyo, grâce aux échanges entre l’association de la danse folklorique de Tokyo, celle de Kitatama qui s’appelle « Tagasuko » et l’association de la conservation de « Hana Matsuri ». Le premier« Hana Matsuri à Tokyo » a eu lieu en1993.

Pour de plus amples renseignements cliquez ici